Les non-lotis explorés par les artistes

Dans le cadre de la 8e édition du festival artistique et culturel  » les Récréatrâles « tenu du 25 octobre au 02 novembre 2014, un colloque a été organisé sur le thème « Art et territoire. Les espaces de la création contemporaine africaine en question. »

Ce colloque a connu la participation d’universitaires, de chercheurs, d’hommes et de femmes de culture et d’artistes qui ont partagé pendant deux jours (du 28 au 29 octobre) leurs expériences, leurs analyses et leurs commentaires sur le lien entre « art » et « territoire » ainsi que sur les nouveaux espaces d’émulation et de création artistiques de plusieurs villes africaines (Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Douala, Lubumbashi, Brazzaville, Dakar…).

bissighin 21-10-2014 (29) copieLes quartiers non lotis de Ouagadougou ont ainsi été présentés aux artistes à travers la communication de Léandre GUIGMA sur les « Quartiers non-lotis de Ouagadougou : espaces de vie, terreaux de création urbanistique ». Cette présentation a posé un regard critique sur la pratique actuelle des aménagements urbains à Ouagadougou, qui privilégie l’application de normes et de règles d’aménagement au détriment de l’adaptation aux usages et aux processus d’appropriation des espaces par les résidents.  Le besoin de « petits aménagements » innovants stimulant des liens sociaux à l’échelle du quartier, de l’îlot, de la rue a été questionné en lien avec l’engagement et la participation des citoyens – résidents, dans la coproduction de leur cadre de vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s