Un atelier consultatif en vue de la mise en œuvre du Programme participatif d’amélioration des bidonvilles

Le Programme participatif d’amélioration des bidonvilles est une initiative lancée avec l’appui d’ONU-Habitat dans plus d’une trentaine de pays de la zone Afrique-Caraïbes-Pacifique (ACP). L’Agence Perspective a été le partenaire de mise en œuvre de l’équipe-pays au Burkina Faso, lors de la phase 2 du programme, par la réalisation de son document-projet.

PPABA ce titre, Léandre Guigma, directeur général de l’Agence, a accompagné l’ensemble de l’équipe-pays du Burkina Faso à l’atelier consultatif de la phase 3, qui s’est tenu au siège d’ONU-Habitat à Nairobi du 11 au 16 avril 2013. Destiné aux équipes africaines ayant finalisé la phase 2, l’atelier de consultation avait pour objet de partager les meilleures pratiques, de présenter les différents outils disponibles pour amorcer la mise en œuvre et d’introduire la méthodologie participative attendue pour celle-ci. Les différentes stratégies nationales de mise en oeuvre en ont été renforcées.

Le démarrage des projets-pilotes prévus par le document-projet pourra donc prochainement s’amorcer au Burkina Faso sur la base des acquis de cet atelier.

Une collaboratrice de l’Agence Perspective revient sur le projet ZACA dans l’Economiste du Faso

Liliane Pierre Louis, urbaniste-aménagiste, expert sénior de nombreux travaux de l’Agence Perspective en urbanisme et développement local, et par ailleurs maître de conférences à l’Institut d’urbanisme de Paris, revient sur le projet ZACA dans le dernier numéro de l’Economiste du Faso.

A l’époque consultante pour l’élaboration du cahier des charges de la zone, elle y met en évidence comment les mesures préconisées ont été détournées jusqu’à présent.

économiste du fasoCherchant à expliquer les limites de l’opération au vu du nombre très réduit de constructions aujourd’hui démarrées sur les parcelles de la zone, l’article insiste notamment sur la démesure des prévisions en besoins électriques par rapport aux réalités actuelles.

Deux jours de réflexion sur l’intercommunalité au Burkina Faso

Un atelier de deux jours s’est tenu à Pabré (périphérie nord de Ouagadougou) les 14 et 15 mars dernier afin d’évaluer le potentiel de l’intercommunalité au Burkina Faso, en particulier dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement. Le Réseau Projection, organisateur de la rencontre, souhaitait engager des réflexions sur les perspectives possibles de ce type de mutualisation locale dans un contexte juridique  en évolution, avec l’adoption récente du décret d’application du Code général des collectivités territoriales réglementant la création des communautés de communes.

Représentée à cet atelier par son département « Urbanisme et développement local », l’Agence Perspective a pu partager son expérience avec les acteurs en présence : élus, techniciens, bureaux d’études, bailleurs.

Compte-rendu de la rencontre à venir sur le site du Réseau Projection.

Un séminaire de formation à la transition énergétique

Dans le cadre de son programme de formation continue, l’EAMAU a organisé en 2012-2013 un séminaire de formation  des professionnels des secteurs de l’aménagement urbain, de la construction et du bâtiment  aux défis de la transition énergétique.

Parmi la trentaine de professionnels présents lors de la dernière session du 11 au 15 mars 2013, Solange Kpogbemabou, directrice du département « Architecture et ingénierie » de l’Agence Perspective, qui dispose a présent d’outils innovants pour concevoir des bâtiments plus efficaces énergétiquement car soucieux d’économies dans le domaine.